Les implants

Le cabinet dentaire des docteurs lefebvre et rameau se veut démocratiser l’implantologie. En ce sens, ses tarifs ne sont pas chers.

Il faudra compter 1500 euros pour la pose d’un implant, de son pilier et de sa couronne
Pose chirurgicale de l’implant : 650 euros
Pilier implantaire : 300 euros
Couronne sur implant : 550 euros
Expansion osseuse : 300 euros
Greffe osseuse sinusienne par voie crestale : 240 à 400 euros
Sinus lift : 1000 euros


Un implant est une sorte de vis en titane (qui se comporte comme une racine artificielle), fixée dans l'os comme la racine d'une dent naturelle. L'implant permet de remplacer une dent manquante sans toucher aux dents situées de part et d’autre de la dent absente.
Pour remplacer une dent absente, il faut distinguer 3 parties :
L’implant, enfoui dans l’os
Le pilier implantaire, vissé dans l’implant et sur lequel sera scellé la couronne
La couronne sur implant

D’une manière très imagée, on peut imaginer que poser un implant revient à accrocher un tableau au mur :
on perce un trou dans le mur (votre os) pour y insérer une cheville (l’implant). Quand l’implant est complètement intégré à l’os (d’une manière générale , 2 à 3 mois pour la mandibule, 3 à 4 mois au maxillaire, voir plus de 6 mois dans le cas d’une greffe osseuse),
on visse dans la cheville un crochet (le pilier implantaire) sur lequel on accroche le tableau (la couronne collée sur le pilier)

Au maxillaire supérieur, le volume osseux est limité dans le sens vertical par la crête osseuse en bas, les sinus maxillaires en haut, et la largeur de la crête osseuse dans le sens sagittal.
A la mandibule (maxillaire inférieur), le volume osseux est limité par la crête osseuse en haut, le nerf alvéolaire inférieur en bas, et l’épaisseur osseuse

C'est pourquoi, le praticien adapte la longueur, le diamètre et la forme de l’implant au cas clinique après un examen radiologique spécifique en 3D : un dentascan ou un conebeam